Pour la réflexion des uns et des autres !

Sources diverses
jeudi 9 août 2012
par  DAboulonnais
popularité : 93%

 Pour continuer à soutenir

 

Ségolène ROYAL

 

sans nuire à l’action

 

de notre Président !

 

 


Reproduction d’un article très "instructif" et tellement vrai que je m’autorise à le reproduire intégralement !

La raison c’est que je partage, comme beaucoup d’autres, cette analyse ! J’aurais pu faire paraître cet article dans la rubrique "articles personnels" car je vais le compléter par le texte d’un commentaire fait sur Facebook à l’adresse de l’un de mes correspondants "Politiques" qui bien sûr, pour le message adressé à l’occasion des législatives de La Rochelle n’a pas "daigné" répondre ! Cela ne m’a pas étonné outre mesure !

Ne dit-on pas que n’est meilleur sourd que celui qui ne veut pas entendre ?

Pour ceux qui veulent lire le texte inséré c’est sur le Blog de :

jaccuse56.over-blog.com/article-un-petit-monde-pas-recommandable-108886466.html


La haine est l’hiver du coeur.

Dans un article intitulé " L ’HISTOIRE SECRETE DU MEURTRE DE LA ROCHELLE," Marianne analyse les circonstances de la défaite de Ségolène Royal aux élections législatives, dans l’atmosphère lourde et feutrée d’un roman de Simenon.

Christine Clerc, auteur de cette chronique ajoute :" Le dernier week-end d’août, plus d’un millier de socialistes sont attendus pour l’Université d’Eté du PS, à La Rochelle....là où les règlements de compte subsistent."

C’est que, comme le disait Ségolène Royal La Rochelle est une ville rebelle.

Une ville protestante. Une ville rebelle elle le fut tout au cours de son histoire, notamment lorsqu’elle se battit contre Richelieu.

Une ville marquée par l’héritage de Michel Crépeau, "fils d’un père républicain et d’une mère monarchiste, fils d’instituteur vendéen devenu avocat à La Rochelle, radical de gauche..."

Devenu Maire, il se voulut" un précurseur ; trente ans avant le velib, il inventa les vélos jaunes. Réformateur audacieux, soucieux à la fois de développement économique et de la protection de la nature."

La Rochelle lui doit" la mise en place avant tout le monde d’un système de recyclage des déchets et une lutte farouche contre la promotion immobilière sur le littoral."

Entre lui et Ségolène Royal dont on connaît le choix du tout écologique, le classement du site du Marais Poitevin qu’elle obtint de haute lutte de François Mitterrand, le développement considérable du photo-voltaïque, la construction du premier lycée entièrement écologique, la bataille menée contre Sarkozy, Bussereau et Raffarin pour sauver la voiture électrique Heuliez, devenue Mia Electric, son entrée dans le capital d’Heuliez et d’autres entreprises depuis, pour sauver des activités stratégiques et des emplois, la priorité donnée à l’enseignement et" le choix de l’éducation des enfants des quartiers, le pass contraception pour les adolescentes, la lutte pour la parité "et tout récemment les fonds débloqués pour le Port de La Rochelle, le soutien à l’agriculture biologique...il n’y a pas la place d’un papier de cigarettes.

L’action de Ségolène Royal s’inscrit donc dans la continuité de celle menée par Michel Crépeau, qui règne sans partage dans la mémoire des Rochelais.

Tout était donc prêt pour une grande histoire d’amour entre Ségolène Royal et la Rochelle...tant la rebelle Ségolène Royal pouvait afficher d’affinité avec cette ville qu’elle aime particulièrement.

Hélas c’était compter sans la haine, la haine de la droite mais aussi la haine dans son camp qui fit basculer le fameux équilibre politique de La Rochelle dans un combat sans merci dans la ligne du symbol de résistance caractérisant cette ville.

 Hélas, la première circonscription de La Rochelle se trouve au sein de la jospinie, un Jospin qui immédiatement après la Présidentielle de 2007 n’a pas hésité à descendre Ségolène Royal en flèche, dans un livre intitulé"  l’impasse"...

"Il ne faut pas présenter comme moderne et novatrice une démarche archaïsante et régressive" avait notamment écrit celui qui n’a même pas été capable d’atteindre le deuxième tour des présidentielles de 2002, se laissant voler la politesse par Jean Marie Le Pen... Démarche tellement archaïque que dix ans après les idées de Ségolène Royal constituent l’essentiel du programme du Président Hollande ; ce qui prouve le manque de jugement de l’ancien premier ministre de Chirac.


Ci-dessous l’échange annoncé en introduction :

A lire sur ce lien :

www.facebook.com/messages/


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 21 juin 2018

Publication

1199 Articles
3 Albums photo
4 Brèves
30 Sites Web
9 Auteurs

Visites

7 aujourd’hui
6 hier
26599 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté