Par l’auteur de FAIRE le BON CHOIX ; la suite : son analyse = Constat après le 3ème débat

Source : Forum de la Plateforme de Désirs d’Avenir
vendredi 7 octobre 2011
par  DAboulonnais
popularité : 79%

Publié pour les mêmes raisons

 

que l’article précédent !

 

 

 

 

Constat après le 3éme débat !

 

Henri Goldszer

 



Bonjour à tous,

J’ai toujours en mémoire ce spectacle affligeant. On venait d’annoncer l’élimination de Jospin et pour la première fois dans l’Histoire un candidat d’extrême-droite participait au 2e tour d’une élection présidentielle dans notre pays. Des citoyens épris de démocratie, des militants, tous trompés par des sondages orientés comme aujourd’hui, se retrouvèrent ensemble, effondrés, en pleurs, manifestations spontanées dans les rues et Hollande appelant à voter pour Jacques Chirac !


Après ce 3e débat nous voici devant un remake : les favoris des sondages se voient déjà à l’Élysée, vainqueurs de Sarkosy. Jospin en 2002 avait le même comportement.. On a vu le résultat. Cette fois Chirac ne sera pas là pour protéger la République, il sera remplacé par M. le Pen. Si vous ne voulez pas revivre le même cauchemar faites le bon choix dès le premier tour des primaires citoyennes, votez Ségolène Royal, et voilà pourquoi :


FAIRE LE BON CHOIX

Par notre vote les 9 et 16 octobre prochain, nous allons désigner le ou la candidate qui pourra devenir notre futur(e) Président(e) de la République. Il est légitime d’avoir des préférences pour une personnalité, son projet politique, ses propositions, de lui accorder sa confiance ; mais dans les circonstances présentes et la désolation de notre pays, nous nous devons d’avoir un seul déterminant : NE PAS NOUS RETROUVER LE SOIR DU PREMIER TOUR DANS LA SITUATION D’AVOIR A CHOISIR ENTRE Marine Le Pen et Nicolas Sarkosy, SOIT UNE REPETITION DU 21 AVRIL 2002.

Les conditions de cette échéance électorale majeure pour l’avenir de la France et des français sont inédites depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Nous pouvons le déplorer, mais nous devons affronter la réalité : il y a en France comme dans toute l’Europe une très forte progression de l’extrême droite. Le FN a changé de leader et Marine Le Pen, qui se garde de toute déclaration sulfureuse, n’apparaît pas aussi dangereuse que son père. Pourtant, chaque jour, l’actualité alimente son discours. Le rejet du sarkosysme, les scandales politico-financiers de Droite comme de Gauche qui illustrent « le tous pourris », la crise de l’Europe et de l’Euro, l’endettement , le chômage de masse, l’insécurité, les peurs liées à la mondialisation, à l’Islam et surtout de l’avenir, la perte de confiance dans les partis démocratiques, font qu’aujourd’hui, dans le silence des médias, la candidate du FN avance masquée et est à plus de 20% d’intentions de votes sans faire réellement campagne. Ceux qui en doutent devraient se reporter aux dernières élections cantonales.

Face à cette situation, la Droite, consciente du risque de son élimination, se réunit derrière N. Sarkozy, c’est le sens de la déclaration de Borloo, et gageons que ni Bayrou, ni Villepin ne seront candidats, il n’y aura ainsi aucune division, sinon elle passerait inévitablement derrière le FN.

Quant à la Gauche, devant ses adversaires, elle se présentera encore une fois divisée. Avec Eva Joly, Mélanchon et les candidats d’extrême gauche, il y aura celui ou celle que nous aurons désigné les 9 et 16 octobre. Nous devrons donc FAIRE LE BON CHOIX.

Nous devrons abandonner tout esprit partisan ou de revanche, d’à priori, d’influence par les sondages dirigés et les conseils intéressés des élus locaux. Notre choix doit être dicté par le seul objectif, la seule motivation de l’intérêt général : choisir le ou la candidate capable de faire voter, sur son nom seul, les classes populaires et les jeunes, ceux qui s’abstiennent dans toutes les consultations démocratiques, ceux qui ont perdu confiance dans l’action politique, les désespérés, les résignés ; car sans leur participation massive aux scrutins la Gauche sera encore une fois éliminé au 1er tour des prochaines présidentielles.

Il est un fait que personne ne peut nier, la seule qui ai su gagner la confiance de c/ses électeurs depuis 1981 est Ségolène Royal. Par son charisme, son courage, sa force de conviction et les solutions justes et efficaces qu’elle propose, elle est, aujourd’hui, la seule candidate de Gauche capable de figurer au 2eme tour de la prochaine élection présidentielle.

C’est pourquoi, dès maintenant, pour les 9 et 16 octobre nous devons faire adhérer et convaincre de votez et de faire voter pour Ségolène Royal, C’EST LE BON CHOIX, C’EST LE SEUL CHOIX .





 


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 mai 2017

Publication

1163 Articles
3 Albums photo
4 Brèves
30 Sites Web
9 Auteurs

Visites

6 aujourd’hui
25 hier
16063 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté