Interpellation de l’homme installé au "perchoir" de l’A.N..

samedi 29 octobre 2016
par  Marcel DONNEGER
popularité : 57%

Le mèl que je viens d’adresser à Claude BARTOLONE à ses 2 adresses :

cbartolone@assemblee-nationale.fr et contact@claudebartolone.net

avec ceci en Objet : Commentaires aigris !


Bonjour à vous,

Je vais faire court ; compte tenu de vos déclarations actuelles je me suis autorisé à publier un commentaire sur un lien de Facebook !

Je vous le reproduits ci-dessous car moi j’ai le COURAGE de mes opinions et ce que je dis, je le fais ! Vous l’avez cherché !

 *******************
Marcel Donneger a commenté la publication de Lisette Pregardien.

Moi je suis triste de ce Hollande Bashing ; de tous de "Gauche !" mais surtout du 1er cité !
C’est pourquoi je n’hésite pas à reproduire ici une partie du mèl que je lui ai adressé à une certaine époque : celle de son élection au "perchoir" !
Son comportement actuel montre qu’il n’a pas changé, hélas !
 ***********************

Je ne vais pas m’étendre sur des considérations de « RESPECT » ; le texte du document joint vous rappellera quelques souvenirs !
Je suis un incorrigible « utopiste » ; je crois encore que le monde peut changer et que les hommes peuvent évoluer dans un sens plus juste et plus respectueux des paroles et engagements qu’ils ont pris !
Je constate que ce n’est pas pour demain ! Hélas ! Grâce aux arrangements habituels vous venez d’être désigné pour le « Perchoir » de l’A.N. . Je vous souhaite bon courage !
J’ai apprécié votre commentaire (ironique sans aucun doute eu égard à l’antériorité de certains propos ?!) sur Ségolène ROYAL !
Certains saluent votre arrivée à ce poste, je respecte leur choix tout en pensant que leur « soutien » est aussi peu sincère que le vôtre et qu’il est peut être la conséquence de vous voir préféré à une « femme » ou à un candidat « machiste » !
Je rappelle que ce type de commentaire un peu impertinent était « pardonné » par l’ex 1er secrétaire devenu notre « Président » car il me reconnaissait une certaine lucidité dans les remarques que je lui adressais ; je lui écrivais en particulier de se méfier de certains membres de son entourage qui jouaient allégement les girouettes au gré du vent selon qu’ils pouvaient y trouver leur avantage !
En vous priant d’excuser cette impertinence je vous prie d’accepter les salutations respectueuses que l’on doit à un élu.
*********************** :
J’ai honte pour eux et pour toutes celles et ceux qui "crachent dans la soupe" ; qui sont "parricides" de celui à qui ils doivent leur Poste actuel et qui n’ont qu’une seule idée en tête : vouloir si possible conserver leurs propres avantages quel qu’en soit le prix !
Je ne formule qu’un voeu : qu’en cas, malheureux et regrettable, d’échec de la Gauche leurs électeurs les éjectent de la scène politique

*******************

Désolé et je vous quitte sans vous adresser les salutations que mon éducation devrait me conduire à vous adresser, vous qui êtes un élu de la Nation !

Je reste le citoyen lambda qui abhorre les mensonges et déclarations fallacieuses et qui, en tant qu’ancien militaire, a une certaine éthique dans les fonctions exercées et dans le RESPECT des ordres ou instructions reçues de ses "Chefs" !

Le rappel du lien vers ce Site et celle mention :

Commandant honoraire en Retraite dans sa 81ème année de présence sur cette terre et qui souhaiterait la voir plus fraternelle, donc moins conflictuelle !


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 21 juin 2018

Publication

1199 Articles
3 Albums photo
4 Brèves
30 Sites Web
9 Auteurs

Visites

12 aujourd’hui
7 hier
27816 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté